Claire Favan

Claire Favan rencontre chaque année un succès de plus en plus grandissant, au point d’être devenue une figure marquante du thriller psychologique à la française, même si toutes ses intrigues se déroulent aux Etats-Unis.
Il faut dire qu’elle avait frappé fort dès 2010, puis en 2011, avec un diptyque qui a marqué (et traumatisé) nombre de lecteurs : « Le Tueur intime » (Grand Prix VSD du polar 2010), puis « Le Tueur de l’ombre » (chez : Les Nouveaux Auteurs).
Suivront deux autres romans : « Apnée noire » et « Miettes de sang » aux Editions du Toucan.
Son arrivée dans la collection La Bête Noire Noire des Editions Robert Laffont, et ses deux derniers romans, ont beaucoup fait parler d’elle, au point de la rendre incontournable dans l’univers du polar francophone.
La violence psychologique et les retournements de situation incroyables sont devenus sa marque de fabrique. « Serre-moi fort » et son intrigue déroutante (prix Griffe Noire du meilleur polar français 2016), « Dompteur d’anges » et sa mémorable histoire de manipulation mentale en phase avec notre temps, sont devenus de romans référence du genre.
Au Festival Sans Nom, on est fier de la recevoir, surtout qu’il n’est pas impossible de voir apparaître une surprise de sa part d’ici octobre !

Share Button