Johana Gustawsson

Née à Marseille en 1978, Johana Gustawsson, après avoir été journaliste pour la télévision et la presse écrite, se lance dans l’écriture de polars bien noirs.  La publication de Block 46 (Bragelonne, 2016) fait grand bruit. Traduit dans près de quinze pays, elle met en scène un fabuleux tandem d’enquêtrices, Emily Roy, profileuse de renom, et Alexis Castells, écrivaine spécialisée dans les tueurs en série, lancé, entre Londres et la Suède, sur les traces d’un serial killer dans l’ombre de l’histoire des camps. L’année suivante, nous retrouvons ce tandem avec un plaisir glacé dans l’implacable Mör (Bragelonne, 2017). Johana Gustawsson nous offre, à l’occasion de la 7e édition du Festival Sans Nom, le troisième volume des aventures d’Emily Roy et Alexis Castells, Sang (Bragelonne, 2019), pépite noire qui oriente d’une lueur nouvelle mais pas moins sombre sa réflexion sur les tueurs en série et sur l’Histoire.

Share Button