Les partenaires du Festival Sans Nom

Hôtel Mercure de Mulhouse

Gilles Geudin, directeur de l’hôtel Mercure Gare à Mulhouse

Bonjour Gilles Geudin, pouvez-vous vous présenter ?

Je suis le directeur du Mercure à Mulhouse, hôtel de 92 chambres, 250 m² de salles de réunion où l’on peux organiser des manifestations, des réunions, des banquets, ect.

Dans le groupe Accor depuis 1980 et « retraitable » depuis 2 ans mais passionné par mon métier, je suis toujours présent. Tant que je me fait plaisir et que je peux faire plaisir aux gens et tant que je suis passionné, je n’ai pas envie de m’arrêter.

Vous êtes partenaire de la première heure depuis la première édition du Festival Sans Nom en 2013. Quelle est votre motivation dans le partenariat avec les associations ?

C’est vrai que je suis partenaire de pas mal d’associations dans le monde du sport et de la culture. Quand je mène ces actions de partenariat, c’est principalement pour mettre en valeur la ville de Mulhouse, qui bien souvent est un peu laissée à l’écart. On ne pense pas toujours à Mulhouse et souvent les associations ou les clubs de sport qui existent, quels qu’ils soient, ont peu de moyens. Et si une société comme la notre n’est pas partenaire, que ce soit avec le Festival Sans Nom ou avec le Volley, le festival Momix ou le festival Météo, les associations n’ont pas suffisamment de moyens en général qui leur permettraient de faire venir des acteurs, des auteurs ou des artistes. Ça fait partie aussi de la façon dont je peux faire bouger une ville.

Est-ce que ça fait partie de l’ADN du groupe Accor de soutenir les associations au niveau local ou est-ce une décision personnelle ?

C’est principalement un choix personnel. C’est plutôt mon ADN que celui du groupe Accor. Accor fait du partenariat mais peut-être pas de la même façon. Je trouve que si on ne fait pas de partenariat dans des villes qui ont quelques difficultés, dans la mesure où il n’y a pas un gros club de sport (on n’est pas une ville de footeux) on communique difficilement. Je trouve que quand il y a une association comme le Festival Sans Nom, qui fait parler de nous au niveau national, ça fait venir des auteurs qui ne connaissent sans doute pas Mulhouse. Je suis content de vous soutenir.

Est-ce que l’activité de directeur d’hôtel vous laisse du temps pour la lecture ?

Je vais être honnête. Je ne lis que pendant mes vacances d’été où je mange 2 livres en 15 jours. Mais ce sont les seuls moments où j’ai le temps de lire. Je ne lis que des polars et entre autres je lis Maxime Chattam parce que je l’adore. Ce qu’il écrit est toujours passionnant. J’arrive à lire 2 livres en 15 jours alors que d’habitude je ne lis pas parce que je n’ai pas le temps.

Un mot pour le dixième anniversaire du Festival Sans Nom ?

Déjà, je suis content qu’il existe depuis 10 ans et j’espère qu’il vivra encore au moins 10 ans et plus. Tant que je serai directeur de cet établissement, je serai partenaire. Je trouve que c’est une belle aventure !

Entretien réalisé par Dominique Meunier

Pour tout renseignement sur l’hôtel Mercure Gare de Mulhouse : https://all.accor.com/hotel/1264/index.fr.shtml

gilles geudin
Share Button