S’il y a bien un fidèle parmi les fidèles du Festival Sans Nom, c’est Roger Jon Ellory, lui qui a donné, dès la première édition, ses lettres de noblesse à notre Festival en acceptant sans hésiter d’en être le parrain !

, Le Chant de l'assassinRoger revient pour notre 7e édition avec son nouvel opus, Le Chant de l’assassin (Sonatine éditions), titre hautement évocateur de l’univers noir du romancier, et sorte de retour aux sources de son oeuvre, dans la droite ligne de chefs d’oeuvre comme Seul le silence. Il nous livre une peinture toujours aussi noire et vive des travers de la société américaine, à l’occasion cette fois-ci d’une plongée dans le microcosme d’une petite ville du Texas. Un grand livre, sombre et follement humain!

Thank you Roger!

Share Button