R.J. Ellory est l’un des auteurs britanniques de romans policiers et de thrillers les plus connus en France. C’est même le pays ou il rencontre le plus de succès.

Après avoir vécu une enfance digne d’un roman de Dickens, il se lance dans le rock et la photographie. Ces deux autres passions resteront présentes, puisqu’il est aujourd’hui le leader du groupe The Whiskey Poets.

Il commence à écrire en 1987, mais il devra attendre 2003 pour que son roman soit publié, « Candlemoth » (« Papillon de nuit », en français, sorti en 2015). Entre 1987 et 1993, R.J. Ellory écrit pas moins de vingt-deux romans non publiés.

On peut citer parmi ses œuvres : « Seul le Silence » (prix Nouvel Obs/BibliObs du roman noir 2009), « Vendetta », « Mauvaise étoile » ou encore « Un cœur sombre ». En juin sort son dixième roman en France (pour fêter les dix ans de son éditeur Sonatine), « Les fantômes de Manhattan », qui retrace le récit d’un demi-siècle plein de bruit et de fureur. Une nouvelle variation sur son thème favori, la répercussion de l’Histoire sur les trajectoires personnelles.

Il a été le parrain de la première édition du Festival Sans Nom. Il fait partie de la famille du FSN.

Share Button